• Dooz Kawa et les anges déchus

    En ces temps saturés d’angoisse et d’aliénation, où la musique elle-même semble futile et déplacée, le rapper Dooz Kawa atteint son apogée. Sa musique se nourrie de sa peine intérieure et du mal de soi, dont la source est malheureusement inépuisable... Dans un éclair de géni Kawa nous avertit « quand tu traverseras l’enfer il n’y aura que des miroirs » (Si ce monde…).

    LIRE L'ARTICLE

  • Dooz Kawa

À PROPOS

Lucas Machlein est titulaire d’une licence en Management des Sciences et Technologies de l’IAE de Montpellier. Àprès une année d'étude au Mexique et deux ans de travail au Canada, Lucas est rentré chez lui à Nice en 2020. Lucas est un fidèle admirateur des grands philosophe-écrivains Albert Camus, Antoine de Saint-Exupéry, et du dramaturge Samuel Beckett - qui figurent tous dans l'œuvre de Jeremy Griffith. Il suit également des musiciens contemporains tels que Gaël Faye et Dooz Kawa, dont la musique reflète honnêtement l'abîme de la dépression causée par la condition humaine. Lucas, qui parle français, anglais, allemand et espagnol, est incroyablement enthousiaste à l'idée d'apporter les explications libératrices de Jeremy au public francophone, et aidera le WTM à traduire ces idées en français.

  • Lucas Machlein, fondateur du World Tranformation Movement Nice Center
  • “C'est un mouvement qui grandit, il ne s'arrêtera pas. De bonnes nouvelles arrivent dans le monde !”

    Lucas Machlein